Barbarie !



Au moins six attaques terroristes simultanées ont frappé la France en plein cœur de Paris, dans la nuit de vendredi à samedi. Ces attaques laissent derrière elles le bilan le plus lourd jamais connu en France : on dénombre au moins 128 morts et plus de 250 blessés dont 80 dans un état grave.

Huit terroristes sont à l’origine de ces attaques. Sept d’entre eux se sont fait exploser avec des ceintures d’explosifs et le huitième a été abattu par les forces de l’ordre. En début de soirée, vers 21H17 trois kamikazes ont actionné manuellement leurs bombes sur le parvis du stade de France alors que l’équipe nationale de football disputait un match amical contre l’Allemagne. Outre Rhin, la chancelière Angela Merkel se dit profondément choquée par ces attaques.

Un peu plus tard dans la soirée, ce sont deux restaurants du Xe arrondissement parisien qui sont la cible d’une fusillade perpétrée par un autre groupe de terroriste faisant 14 morts et de nombreux blessés. Plus loin, rue de Charonne, dans le XIe arrondissement, près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo, une autre fusillade a éclaté faisant quant à elle 15 morts.

Outre d’autres tirs d’armes automatiques dans les rues de Paris, l’attaque la plus sanglante a eu lieu à l’intérieur du Bataclan où un concert avait lieu. Les terroristes y ont pénétré en scandant des messages contre la présence militaire française en Syrie pour combattre Daesch. Après avoir ouvert le feu sur le public, à l’aide de fusils d’assaut, et après avoir déclenché leur ceinture explosive, les terroristes ont laissé derrière eux 82 morts et plusieurs blessés graves.

Après les attentats terroristes du mois de janvier, la violence et la mort frappent encore la France en plein cœur, à Paris. La nation se trouve maintenant au carrefour le plus important de ces dernières années.


14-11-20152742
Tags :  Terrorisme