Le Brésil - champion du monde de la foi



Accueillant l’un des plus grands événements majeurs du football, le Brésil est l’un des pays où la Bonne Nouvelle est le plus répandue. Un essor dû à des raisons historiques, religieuses et sociologiques.

Les pasteurs soutiennent par la prière leur équipe de football pour la Coupe du Monde. D’autres détiennent des médias et plusieurs entreprises. Les chrétiens Brésiliens sont au sein du Parlement. 22% de la population est chrétienne évangélique. C’est le 3e taux le plus élevé au monde. Le Brésil se place en deuxième position dans les pays les plus missionnaires.

Comment expliquer un tel succès ? Notamment l’essor du christianisme dans le pays. Un professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg explique que « les Brésiliens sont un peuple excessivement croyant. Ils foisonnent d’initiatives pour exprimer leur foi. » Le mouvement évangélique a explosé dans les années 90, rappelle Marion Aubrée, anthropologue au Centre d’Études interdisciplinaires des Faits Religieux (CEIFR).

André Corten, professeur en sciences politiques et sociales à l’Université de Louvain, remarque que « la croissance des évangéliques au Brésil est impressionnante. » D’un pays comprenant 99% de catholiques en 1872, il est passé à environ 50 millions de chrétiens évangéliques aujourd’hui. On appelle ce phénomène « la troisième vague pentecôtisme. »

La question que tout le monde se pose est : pourquoi un tel succès évangélique ? Daniel Mathez, missionnaire au Brésil, voit plusieurs facteurs : le sentiment de froideur du rite catholique, et la capacité du mouvement évangélique d’offrir aux gens une relation directe avec Dieu « sans intervention des entités spirituelles intermédiaires. » « On peut devenir pasteur et continuer de mener une vie normale : se marier et avoir des enfants, contrairement à ce que demande le catholicisme. », ajoute Marion Aubrée.

Les évangéliques ont pu répondre aux multiples attentes d’une population affamée, mais mécontente de ce qui lui était proposé. Ce n’est pas un hasard si le Brésil connaît aujourd’hui un essor phénoménal au niveau du christianisme. En plus d’être l’hôte de la Coupe du Monde de football, c’est l’un des pays où la foi est très répandue dans le cœur des citoyens.


09-06-20141488 Société
  • Ajemnson
    12/06/2014
    Gloire à Dieu pour cette croissance extraordinaire du christianisme au Brazil; on attend désormais la suite. Qui prendra le flambeau alors? La FRANCE Certainement À suivre.....