La télé-poubelle : humiliation et manipulation à souhait



La télé-réalité s’est imposée et a envahi nos maisons et ce, malgré une opinion publique défavorable.

Ces émissions dont la particularité est de jouer avec les nerfs des personnages sont sans scrupule lorsqu’il s’agit de gains ! Les candidats, quant à eux, naïfs et ambitieux pour certains, se trouvent rapidement pris au piège des courbes d’audience.

Philippe Bartherotte, journaliste, ose briser le silence autour de ce type d’émissions et dénonce : « Les candidats ne sont pas des gens comme nous. Ce sont des candidats. Ce qui veut dire que leur joie comme leur souffrance nous laissent indifférents. On exploite leurs émotions, mais on ne les partage pas. Notre métier, c'est d'exploiter leurs faiblesses, grâce auxquelles ils ont été spécialement choisis. Les faire souffrir au maximum pour qu'ils craquent. Plus ils craquent, plus les courbes d'audience explosent. Et s'ils ne craquent pas, nous nous devons au moins de les rendre ridicules pour que toute la France puisse se payer une bonne tranche de rire. » Des règles que le candidat est loin de connaître… bien qu'il en soit le principal acteur !

« Candidats affamés au péril de leur vie, humiliés lors de dilemmes, traînés dans la boue d'une ferme, (…), rien n'est épargné aux pantins d'Endemol et compagnie pour faire le buzz et ce, aux dépens de leur propre vie. »


28-08-201411038 Média