Chili : un jour férié unique !



Si dans certains pays on tend à supprimer les jours fériés (à cause des fêtes chrétiennes) et à remettre en question le repos dominical à cause de "la crise", dans d'autres pays c’est le contraire.

Force est de constater que le christianisme est source de richesse, et lorsque les chrétiens sont dans une nation, celle-ci prospère et la crise recule. C'est le cas du Chili. En effet, à la suite du développement du pays grâce à la présence des chrétiens et des églises évangéliques, le gouvernement a tenu à montrer sa reconnaissance envers l'œuvre chrétienne dans la société.

En 2008, c'est à l’unanimité des deux chambres, avec le soutien de la présidente de la république Michèle Bachelet, que le Parlement chilien a décrété que le 31 octobre serait désormais « jour national des églises protestantes et évangéliques » : un férié pour toute la population en signe de remerciement pour la contribution des évangéliques à la société.

« Notre but est de reconnaître l'apport réalisé par les églises évangéliques au Chili », a déclaré la présidente Michelle Bachelet lors de la cérémonie qui a eu lieu au sein du palais présidentiel La Moneda, en présence des pasteurs des églises évangéliques et protestantes de tout le pays, accompagnés de personnalités politiques et militaires.

La date du 31 octobre a été choisie par les évangéliques en souvenir du jour où Martin Luther a lancé la Réforme Protestante. S'il y a quarante ans les évangéliques constituaient 5 % de la population, en 2008 les évangéliques chiliens représentaient 30 % des 16 millions d'habitants du pays.


26-11-2014744 Ephémérides
  • Letitia.M
    10/12/2014

    Gloire à Dieu!

  • sarah777
    03/12/2014

    Amen et Amen et AMMMENNNNN

  • woman of faith
    27/11/2014

    Wow! c'est juste wow!