Auschwitz – soixante-dixième anniversaire du génocide



Le camp d'extermination d'Auschwitz fut libéré par l'armée soviétique le 27 janvier 1945. De cette barbarie nazie, il resta 7 000 survivants.

1,1 million de personnes ont trouvé la mort dans ce camp, dont 960 000 Juifs. À l'occasion de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de la Shoah, nous revenons sur le massacre systématique, organisé et industrialisé des Juifs d'Europe par le régime Hitlérien.

Plus de six millions de personnes ont péri dans ce génocide. Les survivants, venus nombreux refaire leur vie à Montréal, racontent ces années de violence et de terreur. Le souvenir demeure toujours aussi vif que douloureux pour ces derniers rescapés encore en vie, qui étaient enfants à l’époque de l'holocauste.

Michael Kutz, un survivant qui avait neuf ans quand la guerre fut déclarée, raconte ceci : « Au moment d’être déportée, ma mère m'a dit : Si tu survis par miracle, tu dois raconter à tout le monde ce qui s'est passé. »

Comment l'Allemagne a pu être cet instigateur de haine ? Doit-on redouter la répétition de telles horreurs ? Le professeur Jacques Sémelin explique ceci : « Aucune société n'est à l'abri du massacre, y compris une démocratie. »


30-01-2015554 Ephémérides